Contenu

OpenStreetMap pour les services publics?

20 juin 2016

Mise à jour 3 juin 2016 :
Publication du rapport d’étude remise à la Mission de l’Information Géographique.

Mise à jour 19 mai 2016 :
Notre état des lieux sur l’utilisation d’OSM dans les Services Publics va être présenté aux journées annuelles de l’association OSM France à Clermont-Ferrand. La présentation est téléchargeable ici.

Dans le cadre du plan d’action 2016, le Cerema a proposé à la Mission de l’information géographique d’initier une action exploratoire autour d’OpenStreetMap qui a reçu un accueil favorable.

Nous travaillerons sur 4 axes :
- Mieux connaître les outils ou services OSM, tant pour la création ou gestion de données que pour le contrôle qualité
- Mieux connaître les données de la base OSM : quelles données pour quelles applications?
- Comment articuler l’ouverture des données publiques avec OSM ?
- Évaluer OSM comme moyen de produire des données conformes aux standards ? et en particulier, regarder les différences de modélisation entre OSM et la COVADIS

Dans un 1er temps nous avons recensé en interne les personnes du Cerema qui travaillent déjà sur ces questions ou ont même apporté des premières solutions (utilisateurs des données OSM ou peut être "mappers OSM").
Dans un 2ème temps, grâce au travail de Sébastien Poilroux, étudiant en Master à l’université de Savoie, nous avons établi une liste de personnes qui travaillent avec OSM dans les collectivités et autres services publics pour les interroger sur leurs retours d’expériences concrets, leurs attentes et capitaliser sur les bonnes pratiques.

Nous avons interrogé une vingtaine d’acteurs de mars à mai 2016 : villes de Digne-les-Bains et Orange, service d’études foncière au Cerema, Parc Naturel Régional Maine-Normandie, Région Nord-Pas-de-Calais- Picardie, etc.
Nous mettons en ligne au fur et à mesure les comptes-rendus des entretiens sur les pratiques et l’expression des besoins.

L’étude est décrite un peu plus en détail dans un article publié dans le dernier numéro de la revue Signature.

N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés, nous travaillerons sur ce sujet dans la durée, au-delà de cet état des lieux.